Quand annoncer sa grossesse 12 SA ou 12 SG ?

aménorrhée, semaine de grossesse, il n’est pas facile de se retrouver dans tous ces termes utilisés par votre médecin. Vous saviez depuis longtemps qu’une grossesse durait 9 mois, mais lorsque le gynécologue et la sage-femme ont commencé à vous parler pendant des semaines d’aménorrhée et des semaines de grossesse, vous n’avez pas osé leur avouer que vous « pattiez » quelque peu ! Nous vous aidons à voir plus clairement avec Céline Rumi, notre sage-femme Semaine de l’ .

Qu’est-ce que l’aménorrhée ?

L’ aménorrhée est l’absence de règles, dont l’une des causes est la grossesse.

A lire en complément : Trouvez votre future épouse sur Internet !

Et que signifie alors la semaine de l’aménorrhée ?

Les semaines d’aménorrhée correspondent à une unité de temps plus précise utilisée en obstétrique pour calculer l’âge du fœtus et dater la grossesse. Les semaines d’aménorrhée (SA) sont les semaines qui se sont écoulées depuis le premier jour de la dernière période menstruelle (1er jour de saignement) des dernières règles).

Semaine d’aménorrhée et semaine de grossesse, quelle est la différence ?

Les semaines de grossesse (SG) sont les semaines depuis la période d’ovulation donc fécondation potentielle (qui se fait peu après) ou 14 jours (2 semaines) après le premier jour de la dernière période (en général).

A lire en complément : Comment écrire une adresse sur une enveloppe Mr et Mme ?

Comment convertir une semaine d’aménorrhée en semaine de grossesse ?

Une grossesse comporte donc 41 SA ou 39 SG. Pour passer de l’un à l’autre, il suffira d’ajouter ou de supprimer 2 semaines.

Exemples :

  • 5 SA = 3 SG
  • 5SG = 7A

Comment calculez-vous les semaines d’aménorrhée en mois ?

La grossesse dure 9 mois. Nous sommes donc censés accoucher le dernier jour du 9e mois. Mais le mois dernier, vous êtes dans le 9. Lorsque nous vous disons que vous êtes au 5ème mois, cela signifie que vous allez fêter vos 5 mois quelques semaines plus tard. On peut s’y perdre, je te l’accorde.

Autre exemple : vous êtes à 3 semaines d’aménorrhée, pour nous vous trouvez dans le premier mois de grossesse mais vous aurez 1 mois après la 4e semaine d’aménorrhée, c’est-à-dire le 30e jour (depuis le premier jour de la dernière période).

Pour résumer :

  • 4 SA = 1er mois de grossesse
  • Entre 37 SA et 41 SA, vous êtes au 9e mois
  • 41 SA= le jour du terme est le dernier jour du 9e mois
  • 4 SA = 2 SG
  • Entre 35 SG et 39 SG, vous êtes au 9e mois
  • SG 39 = le jour du terme est le jour du 9e mois

Un conseil pour ne pas vous perdre, utilisez la même méthode de comptage que votre praticien, c’est-à-dire le SA, qui vous évitera de vous tromper de date pour les examens importants, en particulier les échographies des premier, deuxième et troisième trimestres, qui doivent être effectuées sur des périodes de temps précis.

Quel type de semaine est le plus utilisé par les gynécologues ?

Le calcul en semaines d’aménorrhée permet aux médecins une plus grande précision. La date de la dernière période menstruelle est plus facile à établir que la date exacte de fécondation. Ils déterminent ensuite la date approximative de livraison, qui correspond à 41 semaines de aménorrhée. Enceinte de 9 mois ou 39 semaines.

Quand annoncer sa grossesse au cours de la semaine d’aménorrhée ?

À sa chérie

Il va vivre toute l’aventure avec toi tout de suite !

Et si c’était ceux qui l’entourent

Il n’existe pas de règles précises. Certains décident de le faire dès que le test de grossesse est positif. Mais nous, sages-femmes et médecins, conseillons d’attendre un peu, car le risque de fausse couche et de grossesses non progressives est assez fréquent au cours des 3 premiers mois (jusqu’à 12 ans), il vaut mieux attendre un peu et annoncer sa grossesse après 12 ans. En général, vous attendez la première échographie obligatoire (entre 11 et 13 SA 6 jours), ce qui vous permet de vous rassurer sur l’évolution de la grossesse et sur ce qui est plus impliqué dans l’évaluation du risque de trisomie.

Si vous souhaitez faire l’annonce à votre employeur

En théorie, aucune loi ne vous oblige annoncez votre grossesse à votre patron. Mais dans la pratique, ne tardez pas trop : dès que votre grossesse sera « officielle » (après la première échographie et la déclaration de grossesse à l’assurance maladie ), vous pourrez bénéficier des protections accordées aux femmes enceintes :

  • Aucun licenciement possible entre l’annonce de la grossesse et la fin de la quatrième semaine suivant votre retour au travail (sauf faute grave)
  • Pas d’heures supplémentaires
  • Pas de travail pénible (travail de nuit, par exemple)
  • Dispositions relatives au temps de travail (notamment pour se rendre aux rendez-vous médicaux obligatoires)

Surveillance de la grossesse : vos différents rendez-vous

Vous aurez droit à plusieurs consultations prénatales (7 au total) qui permettront au médecin de s’assurer que votre grossesse se passe bien. À cette occasion, vous pouvez également lui demander de vous expliquer à nouveau ces termes pour savoir exactement dans quelle semaine vous vous trouvez. Vous ne pouvez pas attendre voir votre bébé et vos rendez-vous échographiques sont programmés. Généralement, elles sont au nombre de 3 et se produisent à 12 et 22 semaines d’aménorrhée et la dernière à 32 ans d’aménorrhée. La première échographie est très importante car elle vous permet de dater avec précision la grossesse. Le médecin est en mesure de définir quand votre bébé est conçu .

ARTICLES LIÉS